Blogarithme

vendredi, août 29, 2003

Vacances...

... enfin, je pars loin du clavier pendant 2 semaines...
Donc, pas de post de ma part pendant ces 14 jours de farniente bien méritée, sisi ! Parce qu'avoir bossé par 38°C à l'ombre, c'était vraiment héroïque !
En attendant, vous pouvez toujours aller faire des infidélités du côté de ma blogarithmeroll ou lire mes archives, mais promettez moi de revenir dès le 15 septembre, svp...

mercredi, août 27, 2003

Dans mon sac...

Chose promise, chose due, je vous livre le contenu de mon sac. Je ne pense pas le faire aussi bien que Dans ton sac de Renaud, mais je m'y colle de suite.

(la liste qui vous est livrée ci-dessous est faite de mémoire sans avoir à vider mon sac devant les yeux ébahis de mes congénères ; je connais son contenu PAR COEUR)

  • Teléphone portable, tout petit, tout gris, j'y suis pas accro et quand il sonne dans le fond de mon sac, je ne mets pas trois plombes à l'en extirper, car il clignote (et puis en plus, personne ne m'appelle jamais !) ;
  • Porte-monnaie, avec au maximum 30 euros les jours de chance, les cartes bleues, vitales et autres indispensables, les tickets de carte bleue du mois ;
  • Porte-chéquier, avec un chéquier, les cartes de fidélité (non périmées), les bons de réduction en tous genres, les tickets de métro et de RER ;
  • Palm Zyre, tout plat, tout pratique, qui remplace plus légèrement et avec la même efficacité mon gros agenda/carnet d'adresses ; il est dans une coque bleue translucide qui sent pas bon le caoutchouc ;
  • Boîte de lunettes de vue, pas très utile puisque mes lunettes sont sur mon nez, mais utile pour la petite chiffonnette qui sert à nettoyer mes lunettes ;
  • Boîte de lunettes de soleil à ma vue, avec les lunettes dedans si j'ai mes lunettes de vue sur le nez ; indispensables pour conduire avec le soleil rasant ;
    (je ne peux pas avoir une seule boîte pour les deux paires, car l'une ne va pas dans l'autre et vice-versa)
  • Fève en forme de pot de fleurs, euh, oui quelque part dans le fond, il y a cette jolie fève naïve ;
  • Stick lèvres, car mes lèvres sont toujours desséchées ;
  • Chewing-gum sans sucre pour les après-repas où je ne peux pas me brosser les dents ;
  • Elastique à cheveux, vieille habitude du temps où j'avais les cheveux longs, mais c'est toujours très utile ;
  • Clefs de maison, aves un joli porte-clef Mexchen autrichien ;
  • Crayon.

En sus, les jours de sortie avec mon chéri :

  • Boîte de lunettes de vue de mon chéri ;
  • Boîte de lunettes de soleil et lunettes de soleil de mon chéri ;
  • Façade de l'autoradio de la voiture ;
  • CD pour la voiture :
  • Plan de Paris si sortie dans Paris, d'ailleurs sinon...


Bref, rien que de très banal. Alors pourquoi cette bizarre impression de mettre mise à nu devant vous en dévoilant son contenu ?
Et à quand les sacs pour hommes ? La critiques est facile quand on porte toutes vos affaires messieurs !

post à succès, puisque j'ai déjà un commentaire (pertinent, sisi Socrates) avant même la fin de sa rédaction !

mardi, août 26, 2003

C'est beau un blog qui vit...

... merci pour tous vos commentaires qui font bien avancer le débat, mais si, mais si ! Je ne pensais pas que le coup (ou le coût) du cartable apporterait une telle polémique. Pour continuer sur ce sujet, j'ai toujours eu des cartables Tann's, bien solides et sans distinction de mode (genre Pokémon ou Barbie) trop vite dépassée.... Et pour ce qui est de l'agenda, en tant qu'élève modèle, première de la classe, la matière était inscrite en rouge, le devoir à faire en bleu et je cochais en vert ce qui était fait... Euh, en fait, je crois que j'ai l'air ridicule là... Mais bon c'est la triste vérité ! Enfin, aujourd'hui, plus de couleur, mais un bon Palm Zyre de base pour alléger le poids du sac ! Tiens, le poids des cartables ou le contenu des sacs féminins, ce pourrait être une excellent sujet... Demain, je m'y mets !

And the winner is ...

... Brain not found ! Le verbe de Petit Padawan me plaît décidément de plus en plus ; et en ce moment, il est très en forme. Donc si vous n'avez qu'un blog à aller voir, c'est celui-là que je vous conseille. Enfin, revenez quelques fois par ici aussi... Et puis, tous ceux de ma blogarithmeroll valent aussi le coup. Et en avant première, je vous dévoile le nom des prochains postulants à l'entrée :
* Nouvelles du bocal, enfin seulement s'il fait un effort pour avoir une mise en page standard et donc lisible sous Mozilla (le début du premier post est coupé par les images) ;
* Me, myself and I qui a au moins le mérite d'afficher dans son titre le côté narcissique du weblog.

lundi, août 25, 2003

Blogs qui sont bien

Aujourd'hui, je fais de la pub pour 2 blogs qui viennent de faire leur entrée dans ma blogroll (le truc avec des liens vers d'autres blogs, là sur le côté). Donc les nommés sont :
* Blog-note primé pour son décor tout simple et tout joli et parce que j'aime bien voilà !
* Points de suspension parce que voilé Human Target qui se met au blog et aussi parce qu'il m'a mis un commentaire sur mon dernier post (faut dire que j'en avais mis un sur son blog...).
Bref, la sélection n'est pas très objective, mais voilà c'est mon choix !
Sans oublier tous les autres de ma blogroll, que je consulte tous les jours via UN seul clic, oui, un seul, vous avez bien lu, grâce aux groupe d'onglets de Mozilla !

Je vous ai oublié ? Laissez-moi un lien vers votre blog via les commentaires et j'irai voir du côté de chez vous... Et peut-être bientôt aurez-vous l'incommensurable privilège d'apparaître dans ma blogarithmeroll !!!

vendredi, août 22, 2003

Le prix du cartable

Le sempiternel coût du cartable ! Le sujet favori de nos journalistes en période de rentrée ! Bien sûr, il augmente, encore ...
J'ai juste quelques petites questions idiotes :
* personnellement, pour le cartable en lui-même, j'en ai eu 4 entre le CP et mon BAC+5 (j'utilise encore le dernier) ; donc le coût est à diviser par année de bons et loyaux services ;
* du côté de ma bonne règle en bois, je l'ai achetée en CP et je m'en sers encore ; donc, à environ 10Frs à l'époque, utilisé pendant 17 ans, c'est rentable !
* continuons : crayons de couleur, gomme, rapporteur, compas et autres denrées non périssables ne sont pas à renouveler chaque année (bien sûr, ça suppose d'être un minimum soigneux avec et de ne pas les perdre ; mais ça s'apprend !) ;
* les habits : je ne compte pas vraiment ça comme une obligation de la rentrée ; en début d'été aussi la garde robe est à renouveler pour l'enfant en pleine croissance, et le prix n'est pas donné dans le sac de vacances !
* enfin, le coiffeur ! Je vous jure qu'un article prenait en compte ce coût ! C'est vrai que la coupe fraîche est obligatoire, comme à l'armée, sauf qu'à l'armée c'est offert !
Bref, mesdames, messieurs les journalistes, un peu de sérieux dans vos enquêtes...
(j'ajouterai pour finir que dans certains collèges, les fournitures sont offertes et que dans certains lycées il est possible de louer à l'année les livres ; ça existe puisque j'en ai bénéficié !)

mercredi, août 20, 2003

Doux paradoxe

Para-doxe, littéralement contre l'opinion... Je me délecte d'entendre les préparatifs de la rentrée tandis que je prépare mes vacances... Il y a un goût d'aventure, d'interdit, de non-sens à prendre ses vacances alors que tout le monde reprend le collier. Une sorte d'ecapade incongrue, de moment bien à soi. Les vacances des autres ne seront que souvenirs tandis que je profiterai des miennes...
Bonne reprise à tous ;-)

lundi, août 18, 2003

Déjà plus d'une feuille morte parsème les gazons jaunis...

... soir et matin, la brise est fraîche
hélàs, les beaux jours sont finis


Je trouve que les paysages et l'ambiance actuels ont un goût automnal très prononcé ! Un tapis de feuilles mortes recouvre le pied de chaque arbre déjà dégarni. Cette année, tout est en avance : les moissons, les vendanges et même l'automne.
Donc, Noël est avancé au 25 novembre et nous changerons d'année au 1er décembre ;-)

mardi, août 12, 2003

Il fait trop chaud pour travailler...

Connecter deux neurones par cette chaleur est vraiment impossible. Je n'arrive pas à penser, ni à me concentrer. Même écrire ces quelques lignes relève du challenge...
Je vous remercie donc de faire l'effort de me lire et abrège ici votre exploit !

Ajout au 13/08/2003 :
pour ceux qui ont atterri sur cette page en cherchant "température paris août" sur Google, mes statistiques personnelles des derniers jours sont :
11/08 : 40°C ; 12/08 : 39°C ; aujourd'hui : 35°C prévu et demain 29 °C (il va falloir ressortir les pulls :-)

jeudi, août 07, 2003

Elle a elle-même appelé le coiffeur !

C'est une nouvelle de la plus haute importance que nous a délivrée ce matin France Inter. Après avoir décrit dans le détail le lieu de vacances du couple Chirac, nous avons eu le grand privilège de savoir que Mme Chirac "a elle-même appelé le coiffeur" et que celui-ci avait travaillé après la fermeture de son salon pour que cela se fasse en toute discrétion...
Enfin, je pensais qu'il y avait des informations plus essentielles, comme celle-ci (âmes sensibles s'abstenir - ceci n'est que la vraie vie), mais peut-être que l'importance des choses n'est que relative...

mercredi, août 06, 2003

Température de fusion

Ces derniers jours de canicule m'ont permis de déterminer la température de fusion de mes neurones. Je suis formelle, c'est 35°C. Au-delà, je n'arrive pas à mobiliser mon cerveau plus de 2 secondes d'affilée pour réfléchir et bosser convenablement. Hier, je suis sortie la tête comme une citrouille sans avoir fourni d'effort intellectuel. Et la prévision des températures les annonce encore à la hausse !
Dans le prochain épisode, je pense donc avoir déterminé le point de désintégration de mes neurones...

lundi, août 04, 2003

Paris en août

J'ai le plaisir (oui, oui) de travailler en plein mois d'août. Et Paris et ses environs ont revêtu une toute autre atmosphère. Tôt le matin, tout est désert : pas d'école et si peu de courageux qui partent au boulot... L'heure est encore fraîche, l'instant a quelque chose d'unique.
Par contre, la plupart de mes magasins préférés sont fermés ; alors, je goûte d'un autre pain, fais un détour pour me ravitailler et n'achèterai pas de fleurs avant 15 jours.
Tout semble différent, alors que mon emploi du temps et mon boulot sont les mêmes. Au bureau, les quelques salariés présents sont plus détendus (le short aide à cette familiarité...), les chefs absents et les contraintes moins fortes.
Et la perspective d'être en vacances, début septembre, quand tout cette machine se réveillera et repartira de plus belle, ajoute encore au charme de ces jours heureux !

vendredi, août 01, 2003

Bénabar et Vincent Delerm

J'aime le ton, le style et l'ambiance des chansons de ces 2 musiciens/paroliers. J'ai l'impression qu'ils me parlent et j'aime leurs mélodies simples et pourtant si riches. Je ne suis habituellement pas très "stars à la mode", avec même plutôt une tendance à écouter de "vieux trucs" : Brassens, Brel, Ferré... Et j'ai été élevé au Bach et au Wagner ; ça oriente vos goûts musicaux forcément !
Alors, presque pour la première fois, j'ai été agréablement surprise, touchée, par ces mélodies nouvelles et ces petites comptines, bien plus profondes (presque philosophiques) qu'elles ne paraissent au premier abord.
Donc je mets les disques en boucle... et me laisse bercer, tourbillonner, évader, rêver, réfléchir et chantonner.