Blogarithme

mardi, octobre 21, 2003

Quand le ciel bas et lourd...

... pèse comme un couvercle... Baudelaire, les fleurs du mal, spleen et idéal...
Spleen comme l'état d'esprit qui m'envahit ; un couvercle qui pèse sur moi, m'emprisonne et me contraint ; un sentiment de futilité et d'inutilité de plus en plus présent...
Idéal comme mes rêves qui ne sont que des rêves, loin de toute réalité...

Pour quoi ? A quoi bon ? être ici bas, "vivre" et travailler, faire semblant et avancer, ou stagner ? La tête vide tourne sans fin. A quoi ça sert de vivre ?

post sans intérêt, mais c'est tout ce que je trouve à raconter, désolée ; pour des posts plus gais, cf. ma blogarithmeroll ci-contre...