Blogarithme

lundi, avril 26, 2004

Sun shines

Et voilà que le soleil darde de ses rayons ma peau blanche et sensible... Vite, je me cache pour éviter la brûlure au premier degré...
De toutes façons, rédiger une thèse ne permet pas la farniente sur le balcon, mais avoir la fenêtre ouverte est tout de même bien sympathique !