Blogarithme

jeudi, août 31, 2006

Le prix du cartable (bis repetita)

Il y a 3 ans (déjà !), je vous entretenais ici du prix du cartable et de son traitement par les médias. Mes cheveux se sont dressés hier en entendant que cette année, les estimations prenaient en compte l'achat du téléphone portable pour la rentrée en 6ème ! Je n'arrive même pas à exprimer le non-sens que m'évoque cette nouvelle. Déjà la dépendance vis-à-vis de cet objet m'énerve au plus haut point chez certains (j'ai une collègue qui s'est effarée de ne pouvoir "capter" chez moi...), mais que l'on embrigade des enfants dès le collège... Ensuite, le journaliste s'entretenait avec un principal de collège expliquant les téléphones qui sonnent en cours, les élèves qui envoient des SMS... Si le règlement intérieur de l'établissement stipule que le portable est interdit et que l'on tolère ce genre de pratiques, comme éduquer ensuite au respect de la loi en général ?
Cette question soulève plus globalement celle de l'incivilité au sens premier du terme, du non-respect de lois simples (respect des feux de signalisation par les piétons comme par les automobilistes) qui m'agacent chaque jour davantage.